Vêtement sport et chic

Jus-de-chaussettes-1-min

Qu'est-ce qu'un jus de chaussettes ?

Mode

Qui a déjà entendu parler d’une marque de legwear qui ferait aussi dans l’humour ? Il en existe certainement quelques-unes, mais nous allons parler ici d’une société qui a eu l’audace de prendre le nom de « jus de chaussettes ». Et, ensuite, il est intéressant de comprendre d’où vient l’expression « jus de chaussettes » et dans quelles circonstances celle-ci a été créé.

La marque jus de chaussettes, un nom tiré par les….

Jus de chaussette, c’est une marque de vêtements sport et chic, dédiée au rugby, un sport collectif qui a tiré ses lettres de noblesse en France à partir du XXème siècle. C’est un sport qui se rapproche d’autres sports plus anciens, mais il est certain que le rugby se développe beaucoup plus sérieusement en Angleterre et dans les pays anglo-saxon, y compris l’Afrique du Sud.

La marque jus de chaussettes, ne propose pas que des chaussettes, avec la vente de polos, t-shirt, veste, et même bermudas, etc. C'est une marque qui a décidé de d'innover dans le domaine du rugby en proposant des vêtements avec des éléments humoristiques, des clins d'œil, des expressions de l'ovalie. Et les produits sont vendus dans de jolis sacs en tissu, pour apporter cet aspect professionnel et à l’écoute de ses clients. Aux couleurs vives, au design particulièrement décalé, une marque qui utilise des couleurs vives, pour un ton décontracté destination rugby, pour le plus grand plaisir des fans, qui se réjouissent d’une marque qui a compris leurs besoins. De nos jours, la marque se fait discrète en matière de chaussettes.

Qu’est-ce qu’un « jus de chaussette » ? 

L’expression « jus de chaussette », n’a rien à voir avec une chaussette, et surtout de l’utilisation qu’on en a au quotidien. Là, ce terme est spécifique à une période donnée de l’Histoire de France, peu joyeuse. En fait, c’est une expression qui aurait pris naissance dans un cadre même particulièrement morbide. Au 19e siècle, pendant la guerre franco-allemande, des soldats, pour boire du café, ont eu l’idée, en l'absence de cafetière, d’utiliser ce qu’ils avaient sous la main, c'est-à-dire pour faire du filtre à café, des chaussettes ! Ce qui signifie que le café ainsi réalisé, de manière si artisanale, était mauvais au goût, et on comprend pourquoi ! Imaginez des grains de café dans des sous-vêtements parfois trempés de sueur et transpiration, ou des écuelles qui n’ont pas été lavé et qui ont servi à tous les besoins autres que de servir de filtre à café !  Certains fantassins utilisaient des chaussettes, et, après avoir versé les grains de café dans une bassine ou dans une écuelle en fer, les écrasaient, soit avec une crosse, soit avec les moyens du bord. C'est ensuite qu'ils ajoutaient de l'eau bouillante. Résultat : un breuvage de fortune, finalement, peu ragoutant. Jus de chaussette, c’est donc là bien l’origine de cette expression, et, finalement, avec un peu de recul, il est bien simple de s'imaginer café réalisé avec des chaussettes ou des bassines écuelles. On parle là d’un mauvais café, sachant que dans de telles conditions, en boire bon ou mauvais, la question en devait pas trop se poser…voilà un pan de l’histoire de la guerre franco-allemande de 1870 particulièrement difficile.

Aller en Haut